Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up
identité visuelle

Pourquoi soigner son identité visuelle ?

Je rencontre, de temps à autre, encore, de jeunes créateurs ou des entrepreneurs peu enclins à prendre du recul qui me disent encore: « Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ! » quand je leur évoque plus ou moins habillement que leur logo et leurs cartes de visite ne font pas très pro : « Vous l’avez fait vous-même, non ? Votre fils peut-être ? ».

Oui, je sais, ma propension à la taquinerie est souvent plus forte que mes talents commerciaux. Chacun son métier !

Justement… puisqu’on parle de métiers… Il ne me viendrait pas à l’idée de concevoir moi-même mes costumes. Il y a des gens dont c’est le métier qui sont bien plus doués que moi, et même si par chance je réussissais à fabriquer quelque chose, on est d’accord que ça tiendrait plus de l’épouvantail à corneilles que du smoking Deauville. Alors oui, je serais sans doute très fier de mon œuvre, créée avec entrain et passion, mais peut-être pas au point de sortir avec voir mes clients, pour Mardi gras avec les enfants tout au plus…

Suis-je par déformation professionnelle, trop sensibilisé à ce qui peut transparaître d’une communication visuelle ? Oui, sans doute mais je dirais… comme tout le monde. Nous sommes à l’ère de l’image numérique en haute-définition et des technologies d’effets spéciaux photo-réalistes, c’est notre quotidien que d’être sollicités par de belles créations audio-visuelles.

Mais non au logo clip-art 3D de Word ! J’avais déjà du mal dans les années 90, alors en 2020…
Le logo, c’est la première pierre de votre édifice identitaire. Il vous représente, il incarne votre image. Il permet d’identifier votre activité et de représenter vos valeurs. Si vous « bricolez » un logo, si le résultat n’est pas très « pro » alors c’est l’image que vous véhiculez. Même à un petit niveau d’entreprenariat (artisan, indépendant, TPE…), à choisir entre deux professionnels, on ira plutôt vers celui qui a fait l’effort de bien « se présenter » plutôt que vers celui qui n’en fait pas.

L’identité visuelle de votre entreprise passe en premier par votre logo et vos supports de communication (carte de visite, plaquettes commerciales, flyers…) et il est essentiel que les visuels utilisés pour vos compositions soient de bonne facture. De la même manière que je ne suis pas tailleur pour homme, je ne suis pas non plus photographe. Là encore, chacun son métier. Transition toute trouvée pour laisser parler, à ce sujet, Céline Brevière, photographe professionnelle et membre du groupement Joining Parallels.

Frédéric QUINTIN

Parole d’expert(e)

« Nous vivons aujourd’hui dans une société d’image. J’entends par là que les images (photos, vidéos, dessins, etc…) sont omniprésentes et modèle même notre pensée. Les gens choisissent les journaux télévisés plutôt que la presse écrite, suivent les conseils beauté sur Instagram et apprennent l’art sur Pinterest. L’image est donc très importante aussi pour nos clients !

Et pourtant, n’importe qui possédant un téléphone portable pense pouvoir faire des photos de qualité. Alors je pose une question : Si vous deviez mettre une enseigne lumineuse sur votre devanture que tout le monde verrait, Iriez-vous la bricoler dans votre garage ? Non ! Vous demanderiez à un professionnel de s’en occuper. Et bien faites de même pour vos photos !

Faire appel à un photographe professionnel, c’est s’assuré de la qualité d’un produit adapté à vos besoins et qui vous satisfera pleinement. C’est vous assurer de renvoyer l’image que vous désirez. »

Céline Brevière Photographe

https://www.joining-parallels.com
Consultant indépendant en webmarketing, Responsable de projet chez Adagio Conseil, Fondateur de Oh là là, Bravo !, promotion du Made in France responsable et de Joining Parallels, groupement d'entrepreneurs du numérique.